VPH (Virus du papillome humain)

L’abréviation VPH signifie virus du papillome humain. C’est un virus qui est responsable des infections sexuellement transmissibles.

Le VPH est parmi les virus les plus répandus dans le monde. On en compte plus d’une centaine. Il se transmet lors de relations sexuelles par contact direct de la peau ou d’une muqueuse avec les régions génitales de la personne infectée. Toute personne ayant une pratique sexuelle active est à risque de contracter une infection à VPH. On dit que 70 à 80 % des hommes et des femmes auront au moins une infection à VPH dans leur vie et pourront être infectés par plus d’un VPH à la fois. Le groupe à risque sont les jeunes vers la fin de l’adolescence et dans le début de la vingtaine.

La plupart des gens sont asymptomatiques, donc ils peuvent propager le virus sans le savoir.

Le VPH peut provoquer des verrues anales et génitales (ou condylomes), les cancers du col de l’utérus, du vagin, de la vulve, du pénis, de l’anus, de la bouche et de la gorge.

Saviez-vous que le cancer du col de l’utérus arrive au 2e rang des cancers les plus fréquents chez les femmes de 20 à 44 ans?

Pour vous protéger contre le VPH vous devez :
  •  Vous faire vacciner (autant les hommes que les femmes)
  •  Passer annuellement un test Pap
  •  Réduire le nombre de partenaires sexuels
  •  Utiliser le condom

Soyez vigilant, car il est possible de transmettre le VPH même avec l’utilisation du condom.

La plupart des infections au VPH chez les jeunes hommes et jeunes femmes sont transitoires, soit d’une durée variant entre une ou deux années. Habituellement, le corps élimine l’infection par lui-même. Il est estimé que l’infection peut persister chez seulement 1 % des femmes. C’est la persistance de cette infection qui peut entrainer l’apparition d’un cancer.

Comme il existe plusieurs types de VPH, une infection à l’un des types de VPH n’entraîne pas une immunisation aux autres types.

Il n’y a pas de traitement contre l’infection au VPH, mais il existe un traitement pour les effets du VPH.

Les verrues génitales peuvent être éliminées grâce à des gelées ou des crèmes pharmaceutiques ou par excision chirurgicale.

Informez-vous auprès de votre pharmacien ou de votre infirmière sur les vaccins disponibles.

Familiprix

Print Friendly
Dallaire Forest Kirouac
Elitis
Jean Lemay
XDRX
Tremblay Bois Mignault Lemay
Obrien

Nos partenaires

Force-G Communications
SCQC
Jimmy Veuilleux
Voltaren

Actualités

Élargissement du rôle du pharmacien

Élargissement du rôle du pharmacien : Certains services offerts par les pharmaciens communautaires libres de la TPS/TVH Les services [suite...]

Rôle du pharmacien

Rôle du pharmacien communautaire en santé publique La Direction de la santé publique de Montréal lance un cadre de référence [suite...]

Cessation tabagique

Les pharmaciens ont répondu présents Pour souligner la Semaine québécoise pour un avenir sans tabac, qui s’est tenue au cours du mois [suite...]

Capsules santé

Antisudorifique ou déodorant ?

Quoi de plus désagréable qu’un cerne sur nos vêtements ou une odeur nauséabonde? Saviez-vous que la sueur est essentiellement [suite...]

VPH (Virus du papillome humain)

L’abréviation VPH signifie virus du papillome humain. C’est un virus qui est responsable des infections sexuellement [suite...]

La diarrhée du voyageur

La diarrhée du voyageur, aussi appelée la tourista, est le problème de santé le plus fréquent chez les voyageurs. C’est une maladie [suite...]

Devenez associé

Devenez associés

Un encadrement par un regroupement de professionnels. Joignez-vous à nous et profitez de nos services!