Cessation tabagique

Les pharmaciens ont répondu présents

Pour souligner la Semaine québécoise pour un avenir sans tabac, qui s’est tenue au cours du mois de janvier, l’Ordre des pharmaciens du Québec (OPQ) a produit deux capsules vidéo mettant en vedette une pharmacienne communautaire et une pharmacienne d’établissement.

Annik Thériault, pharmacienne communautaire à Montréal, et Julie Racicot, pharmacienne à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec, y ont expliqué le rôle des pharmaciens en matière de cessation tabagique. Cette dernière mentionne dans sa capsule qu’elle prend toujours quelques minutes pour parler de tabagisme ou de la cessation tabagique avec un fumeur. « Les études disent qu’une consultation par un professionnel de la santé qui dure trois minutes a été démontrée efficace comme aide à la cessation tabagique », indique-t-elle.

Intitulées Cessation tabagique – Les pharmaciens, présents pour vous, ces capsules vidéo sont toujours en ligne sur le site Web de l’OPQ et sur celui de la Semaine québécoise pour un avenir sans tabac.

Les pharmaciens se sont engagés à intervenir

Au cours de cette même semaine, l’OPQ a aussi adopté, en compagnie de six autres ordres professionnels du milieu de la santé, l’énoncé de position Le tabagisme, un fléau de santé publique – des professionnels de la santé engagés.

Les sept ordres professionnels, chapeautés par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), « s’allient pour faire de la lutte contre le tabagisme une priorité d’intervention et faire connaître leurs actions », a expliqué le Conseil québécois sur le tabac et la santé dans un communiqué de presse. « Ainsi, chaque professionnel de la santé est appelé à saisir toutes les occasions pour motiver les fumeurs à cesser de fumer, à les conseiller et à les soutenir pendant leur cheminement. ».

Tiré du texte de ERIC WHITTOM, B. PHARM. LE 3 FEVRIER 2012

Familiprix

Print Friendly